Chambres d’hôtes, L’Ancien Hôtel

par | 29 Mar 2016

Niché à 1 500 m d’altitude au cœur du Mercantour, dans le village de Saint Dalmas-le-Selvage, l’ANCIEN HÔTEL s’est refait une beauté pour mieux recevoir. Depuis 2015, Anna KEEN et Florent BORGNA ouvrent leur porte aux voyageurs dans une atmosphère propice à l’échange et au bien-être. Artiste-peintre pour l’une, photographe-designer pour l’autre, ce couple franco-écossais distille subtilement l’art de la mixité et du partage.

Voyagemonde

Bonjour Anna, expliquez-nous votre parcours depuis l’Écosse jusqu’aux Alpes-maritimes

J’ai quitté ma petite île écossaise de 4 000 habitants pour aller étudier aux Beaux-Arts à Paris plutôt qu’à Glasgow. C’était un défi de pouvoir être acceptée. Et ça a marché ! J’ai ensuite vécu en Italie, à Rome et à Venise que j’adore. Je suis retournée quelques années à Londres puis en Écosse. Et enfin aux Pays-Bas où j’ai rencontré Florent.

Comment une Écossaise et un Français font-ils pour se trouver aux Pays-Bas !

J’avais un immense atelier où j’accueillais des étudiants en mal de logement. On partageait les frais de nourriture, d’entretien… Et un jour, un professeur de Monaco m’a demandé une chambre pour un de ses étudiants, et voilà comment un « prince » est entré dans ma vie !… C’est aussi là que l’idée d’héberger des hôtes à germer.

Et donc retour vers le sud…

Oui. Nous pensions pourtant remonter vers l’Écosse mais Florent travaille avec smarin, un designer de Nice où il se rend trois fois par semaine.

Lit

Mais pourquoi Saint Dalmas-le-Selvage ?

J’aime la nature et surtout je ne voulais pas élever notre fils Faust en ville. Nous avons pu reprendre l’ANCIEN HÔTEL alors en vente. Il est idéalement placé à 95 km de Nice et surtout sur le parcours du GR5 et dans un environnement grandiose ! Je ne me lasse jamais du décor qu’offrent les montagnes.

Avez-vous dû faire beaucoup de travaux d’amènagement ?

Non, très peu heureusement : juste quelques réaménagement des chambres. J’ai refait la décoration, apporté des meubles d’un peu partout dont des lits vénitiens et dernière touche indispensable, au printemps prochain nous installerons une cheminée norvégienne. Le tout est éclectique et chaleureux !

 

Appareilphoto

Combien de personnes pouvez-vous recevoir et dans quelle configuration ?

Nous avons 5 chambres pour une capacité de 12 personnes. 2 chambres double au rez-de-chaussée avec salle de bain indépendante et WC commun pour l’instant. Et au dernier étage avec balcon, 3 chambres avec coin cuisine et sanitaires communs qui, réunies, peuvent être louées en appartement. Et petit plus pour les cyclistes, il y a un garage à vélos.

Quels types de clientèle accueillez-vous et pour quels prix ?

Tous et toute l’année ! Nous louons au solitaire – je ne vois pas pourquoi refuser de prendre une personne seule -, au couple, à des familles… et nous acceptons aussi les animaux !  Et si un randonneur sans réservation se présente, nous trouvons toujours le moyen de l’accueillir. Je ne conçois pas de refuser l’hospitalité tant qu’il y a encore de l’espace !

Le prix varient de 55 € la nuit pour la single à 150 € pour la quadruple chambre. Quant à l’appartement pour 8 personnes, il est à 250 € la nuit, à 500 € pour 3 nuits ou encore à 700 € la semaine.

 

Atable

Faites-vous aussi table d’hôtes et à quel tarif ?

Oui, le repas du soir est possible sur demande. Il faut compter 20 € par personne avec la gratuité pour les petits de moins de 10 ans. Pour le petit-déjeuner, il est inclus dans le prix des chambres hors location de l’appartement.

Comment concevez-vous votre rôle d’hôtesse ?

En fait, je n’ai pas le sentiment de faire chambres d’hôtes mais plutôt d’avoir ainsi la possibilité de rencontrer des gens de tous horizons. J’aime le contact et les instants partagés. Comme des petits snapshots de personnes qui se trouvent un lieu comme dénominateur commun. Et puis j’apprécie les êtres passionnés par leur activité que ce soit la pêche, le vélo, ou la marche !

croissant-saut

Et enfin concernant la peinture, où en êtes-vous ?

C’est vrai qu’entre les chambres d’hôtes et mon fils, il me reste peu de temps à consacrer à la peinture ! Mais je m’imprègne du décor environnant, j’apprécie les infrastructures humaines perdues dans un milieu inhospitaliers… et je les retranscrits sur la toile. D’ailleurs en lien avec la peinture, j’imagine plus tard faire une résidence d’artistes mais pour offrir un lieu de création et non pour enseigner.

D’autres idées ?

Une multitude ! Dont un projet avec ma sœur parapentiste avec qui nous pourrions réaliser des activités, ici dans le Mercantour. Tout est possible en réunissant des gens prêts à partager leur passion !

 

IMG_8595

Pour en savoir +

www.ancienhotel.com

Anna KEEN 06 95 29 59 32

ancienhotel@gmail.com

Pour découvrir l’artiste

annakeen.com

 

newsletter-icon-flat

Et recevez toute l’actualité de Nomadine et ses dernières nouveautés en priorité !