La ligne de vie de Claire Supiot

par | 24 Mai 2016

En 1988, à 20 ans, elle s’aligne au départ du 200 m papillon aux JO de Séoul… 18 ans plus tard, on la retrouve en pleine préparation pour les Jeux paralympiques de Rio. Claire Supiot n’en finit pas de nous étonner. Si elle obtient son billet pour le Brésil, elle deviendra la première nageuse française à participer à des Jeux olympiques et paralympiques ! Lignes de vie d’une sportive atteinte de la maladie de Maladie de Charcot-Marie-Tooth

Elle aborde ses premières lignes d’eau dans les bassins angevins avec son frère Marc et entre en Sports Études à l’âge de 13 ans, bien décidée à en découdre avec les meilleures. À Séoul, alors détentrice de 9 titres de championne de France, elle échoue en séries mais continue la compétition jusqu’à ses 28 ans. Titulaire d’un BE II et de retour à Juigné-sur-Loire, son village natal, elle vit ensuite de sa passion en tant qu’entraîneur et pratique le triathlon régulièrement. Elle devient mère de 3 enfants qui, étrangement, n’héritent pas de la fibre maternelle pour la compétition.

Tout va bien jusqu’en mai 2005, date où elle se fracture le sésamoïde (os du pied). Apparaissent alors les premiers symptômes et en 2006, Claire est déclarée atteinte de la maladie de Charcot-Marie-Tooth* qui conduit à une atrophie des muscles. Reconnue travailleur handicapé en 2008, elle travaille désormais au service Communication du département du Maine-et-Loire, aujourd’hui partenaire de son projet paralympique.

Comment 10 ans plus tard, trouve-t-elle la volonté de renouer avec la compétition ? Sans doute parce que c’est dans l’eau qu’elle se sent le mieux. En milieu aquatique, fi des problèmes d’équilibre qu’elle doit gérer à chaque pas sur terre ! Ici, elle évolue sans crainte. Là, des chaussures orthopédiques spécifiques lui apprennent à maîtriser sa marche dans un premier temps, puis l’activité physique – natation et vélo « sans cale-pied surtout »- lui permettent de développer ses cuisses pour pallier aux défaillances de ses jambes. Aujourd’hui, elle est fière de ne s’aider que d’une canne.

Et à force d’activité physique pour déjouer l’avancée de la maladie, l’idée à germer peu à peu jusqu’à décider en septembre 2015 de participer aux prochains Jeux.

Aidée de son frère, entraîneur professionnel, d’Isabelle, sa belle-sœur pour la préparation physique et de Charles MARTIN-KRUMM spécialiste en psychologie positive et lui-même ancien athlète de haut niveau en aviron, Claire, en véritable pro, entame son programme pour être sélectionnée en équipe de France. Un challenge considérable quand on sait que 4 ans de préparation ne sont pas de trop pour être au top au moment des compétitions olympiques !

Fin mars à Montpellier, engagée sur 4 courses, elle franchit une première étape aux Championnats de France. Malgré, ou plutôt grâce à un entraînement éprouvant, elle bat 3 records personnels et monte 3 fois sur le podium ! Les temps enregistrés la rendent sélectionnable en 50 m nage libre où elle arrive 2e et bat le record de France dans sa catégorie de handicap (S9), et enfin elle finit 3e du 100 et du 400 m nage libre. Chapeau bas !

Des résultats qui l’ont boostée moralement et lui ont rendu sa soif de victoires.

D’ici à Rio la route est longue et pavée d’embûches qu’il faudra surmonter. Mais Claire est plus que jamais décidée à aller jusqu’au bout de ses rêves de compétition. Déjà, elle planifie les 4 années à venir : si le Brésil lui échappe, elle s’attaquera aux championnats mondiaux et européens ! Qui dit mieux ?

Soutenez Claire sur Facebook et Twitter : Claire Supiot 

* Maladie de Charcot-Marie-Tooth. Une des maladies neuromusculaires les plus fréquentes : environ 32 000 personnes en France en sont atteintes et en moyenne 1 sur 2 500 dans le monde. Il n’existe pas de traitement. Et le degré de handicap peut se manifester par une simple gêne à la marche ou nécessiter l’usage d’un fauteuil roulant.

Association CMT France soutenue par l’Association française contre les myopathies grâce aux dons du Téléthon.

Pour en savoir +
www.cmt-france.org

newsletter-icon-flat

Et recevez toute l’actualité de Nomadine et ses dernières nouveautés en priorité !